Toscane

Presque les Cinque Terre

Direction nord pour une avant-dernière étape aux confins de la Toscane, mais déjà en Ligurie. Nous renonçons à faire halte à Pise, il faudrait une bonne journée pour découvrir la ville, et nous poursuivons directement jusqu’à Lerici. On nous avait recommandé cette partie de la côte au sud de La Spezia, et nous n’avons pas été déçu. On y a découvert des villages dignes des Cinque Terre toutes proches. Les maisons sont colorées, dans des tons qui varient de l’ocre au rouge, sur fond de verdure forestière et de roche rougeâtre. De fait, Lerici n’a guère à envier aux Cinque Terre, au contraire. Entre Lerici et San Terenzo sis en face de l’autre côté d’un petit golfe, s’étendent deux ou trois plages de sable que l’on ne trouve pas sur la côte plus abrupte des Cinque Terre. Et de l’autre côté de la anse de La Spezia, on aperçoit le village de Portovenere qu’il faudra bien visiter un jour ou l’autre. Le seul bémol que l’on peut émettre est le passage de cargos qui se rendent ou quittent le port de La Spezia.


Hébergement

 

 

Nuit au camping Maralunga, le seul du lieu. Joli camping en terrasse ombragé par des oliviers, mais un peu cher


Avant le retour en Valais, nous faisons encore une dernière halte à l’extrémité nord du lac Majeur, profitant d’une ultime baignade italienne pour cette année.


Hébergement

Nuit au camping Cunca d’Oro, encore passablement fréquenté malgré la saison avancée. Accès direct au lac, mais aucune place libre avec vue sur ledit lac.