Toscane

Le pays du vinaigre

Nous partons le jeudi en fin de journée, pour tester un départ nocturne. En fait, ça nous semble plus facile de prendre la navette ferroviaire du Simplon à 20h30 plutôt qu’à 07h30 le matin. Alors nous essayons cette variante de départ en soirée. En une petite heure nous sommes à Brigue et une fois le Simplon traversé, une heure de route jusqu’à Orta. En fait, nous voulions nous arrêter pour la nuit à Omegna, mais la ville était totalement bouclée en raison d’une fête. Nous poussons donc jusqu’à Orta qui propose une aire de stationnement facile d’accès. A part le bruit de la circulation, rien à redire.

Le lendemain, départ pour Modena. Sans nous presser puisqu’une partie du chemin est déjà accomplie. Arrivée dans l’après-midi sur l’aire de stationnement d’où nous pouvons nous rendre en ville grâce au transport proposé sur place. Deux heures de flânerie dans les rues de la charmante cité, sous une température caniculaire (37°) nous poussent à un stop pour un apéro sur une terrasse ombragée. Le Lambrusco, spécialité locale, est richement accompagné, de quoi nous ouvrir l’appétit. Nous poursuivons ensuite notre balade avant de prendre place sur une autre terrasse pour le souper sur la place centrale. Le Café Concerto s’avère être une excellente adresse, à recommander absolument.


Hébergement

Nuit sur l’aire de stationnement du Camper Club Mutina qui soigne ses hôtes, et pour cause. L’aire est tenue par un club de camping-caristes. Elle est certes excentrée par rapport à la ville, mais un service de navette est proposé pour se rendre en ville (5€). L’aire dispose aussi de douches, WC, électricité et d’espaces de vidange. Pour ne rien gâcher, elle est attenante à un concessionnaire de camping car doté d’un vaste magasin d’accessoires.