Provence

Un air d'Amérique

Lundi cap vers la destination la plus éloignée du camping: Rustrel. C’est là que nous découvrons ce que les guides nomment le « Colorado provençal ». Et de fait, la dénomination n’est pas usurpée. Certes, la surface, la taille ne sont pas à mettre en comparaison avec le véritable Colorado, mais l’impression y est tout à fait. Le temps d’une marche de deux bonnes heures, pique-nique compris pour une demi-douzaine de kilomètres, assure un dépaysement complet. Ici, la terre prend toutes les teintes, du blanc au rouge. Une terre chargée d’ocre qui a fait la réputation de la région durant des décennies. L’exploitation à ciel ouvert abandonnée, la nature s’est chargée de modeler un paysage tout à fait improbable que l’on ne s’attend pas à voir en cet endroit.