Picardie

Picardie en capitale

L’étape suivante nous mène vers la capitale de la Picardie: Amiens. La ville est surtout connue pour sa cathédrale, la plus grande de France. Mais la visite nous entraîne aussi sur les pas de l’écrivain Jules Vernes. La cathédrale Notre-Dame est le point d’orgue de toute visite d’Amiens. Avec ses 200’000 m3 de volume elle est deux fois plus grande que sa consoeur Notre-Dame de Paris. Mais elle reste deux fois plus petite que a cathédrale de Cologne. Difficile à croire lors de la visite. Les proportions ne laissent pas présager un aussi gros volume. Elle ne semble guère plus grande que la cathédrale de Reims ou de Chartre.

La ville invite aussi à la flânerie, dans les ruelles autour de la cathédrale et le long du canal de la Somme, dans les jardins tout proches que nous visiterons le lendemain.

Et il faut pousser jusqu’au Boulevard Jules Verne. L’écrivain a vécu à Amiens dont il a été membre du conseil municipal. Sa maison se visite, un détour intéressant si l’on apprécie l’architecture Belle Époque. Transformée en musée, la maison transporte le visiteur dans l’univers de l’écrivain, dépaysement garanti.


Les hortillonnages sont une particularité d’Amiens. Il s’agit d’une zone maraîchère cultivée depuis deux millénaires dans une zone marécageuse de la Somme.

S’ils couvraient des milliers d’hectares à l’origine, la surface a considérablement réduit avec l’évolution urbaine. Mais la zone est demeurée et constitue un vrai poumon vert et cultivé en plaine ville, ou peu s’en faut. La cathédrale, véritable phare, est toujours visible ici et là à travers la verdure. Nous avons débuté la balade par le jardin des plantes, avant de nous rendre aux hortillonnages.

Nous avions dans l’idée de le faire en barque, mais l’affluence nous en a dissuadé. Finalement nous avons suivi l’ancien chemin de halage, et bien nous en pris puisque nous avons ainsi pu pénétrer dans certains de ces jardins à la faveur d’une exposition.


Pour les nuitées, nous avons opté pour le camping du Parc des Cygnes idéalement situé en bordure de ville (réduction pour les détenteurs de la carte ADAC). Deux lignes de bus à proximité relient le centre-ville. Il est aussi possible de s’y rendre à vélo, le long du canal de la Somme, en une vingtaine de minutes.